Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Ricard Immobilier, Agence immobilière LES PAVILLONS SOUS BOIS 93320

PAVILLONS SOUS BOIS INTEGRE LE GRAND PARIS EST-GRAND EST

Publiée le 28/01/2016
PAVILLONS SOUS BOIS intègre l'EPT Grand Paris-Grand Est
 
Dans le cadre de la loi MAPTAM et de la loi NOTRe instituant la Métropole du Grand Paris (MGP), la ville des Pavillons-sous-Bois a intégré l’Etablissement Public Territorial T9, ou Grand Paris-Grand Est, le 1er janvier 2016.
 
Territoire T9 (Grand Paris-Grand Est)
 
Etablissement Public territorial
14 communes :
 
Clichy-sous-Bois,Coubron, Gagny, Gournay-sur-Marne, Le Raincy, Les Pavillons-sous-Bois,Livry-Gargan, Montfermeil, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand,Rosny-sous-Bois, Vaujours et Villemomble.
385.323 habitants
14 conseillers Métroplitains
80 conseillers Territoriaux
 
La Gouvernance
 
Le conseil métropolitain :
 
La Métropole est gouvernée par un conseil métropolitain constitué de 209 élus. Le président de la Métropole du Grand Paris est élu par les conseillers métropolitains, à la majorité absolue.
 
Le conseil de territoire :
 
Dans chaque territoire, un conseil de territoire composé des délégués des communes.
Le Grand Paris-Grand Est, est composé de 80 conseillers de territoire ; Les Pavillons-sous-Bois bénéficient de 5 sièges.
 
Chaque niveau sera doté de compétences qui seront transférées de manièreprogressive de 2016 à 2018
Les 4 compétences de la MGP :
 
  • Politique localede l’habitat.
  • Protection et mise en valeur de l’environnement et politique du cadre de vie.
  • Aménagement de l’espace métropolitain.
  • Développement et aménagement économique, social et culturel.
 
Les Compétencesdes territoires :
 
4 compétences seront transférées dès 2016 :
 
  • Gestion des déchets ménagers.
  • Assainissement et eau.
  • Plan Local d’Urbanisme.
  • Politique de la ville.
 
Par la suite, d’autres compétences pourront être transférées :
 
  • Aménagement : opérations d’aménagement, actions de restructuration urbaine, constitution de réserves foncières.
  • Habitat : OPH, amélioration du parc immobilier bâti, réhabilitation et résorption de l’habitat insalubre.
  • Développement économique : zone d’activité, actions de développement économique.
  • Equipements culturels et sportifs d’intérêt territorial.
  • Action sociale d’intérêt territorial.
  • Plan climat-air-énergie.
 
Les ressources :
 
Les Villes conserveront les impôts dits « ménages », à savoir la taxe d’habitation et les taxes foncières.
La fiscalité dite « économique » sera perçue par les Etablissements Publics Territoriaux (jusqu’en 2020) et la Métropole.

Notre actualité